Comment choisir et entretenir son ukulélé ?

Avant d’acheter un ukulélé, il faut voir différents paramètres selon la finalité d’utilisation. Outre la taille, d’autres critères sont requis pour choisir son ukulélé dont la matière de fabrication, la qualité de son et l’aptitude à garder son accordage. Comme tous les instruments de musique, il a besoin d’entretien pour qu’il puisse avoir une durée de vie plus longue.

Type de bois

Traditionnellement, l’ukulélé est fabriqué avec du bois de koa qui est une variété d’acacia endémique en Hawaï. Donc, la majorité des ukulélés fabriqués en Hawaï sont faits avec du bois de koa. Mais ailleurs, on peut trouver du ukulélé en bois de cèdre, en acajou, ou en palissandre. Ils sont meilleurs quand ils sont réalisés avec du bois massif. Car c’est ainsi qu’ils puissent dégager un son puissant avec de meilleurs vibrations contrairement à ceux qui sont en bois stratifié, ou en plastique. Il y a aussi des ukulélés qui sont fabriqués par différents types de bois pour chaque partie. Dans ce cas, ils sont moins coûteux. Du point de vu entretien, le corps et le manche des ukulélés en bois massifs doivent être nettoyés régulièrement avec un chiffon doux. Les produits d’entretien à utiliser dépendent de la variété de bois avec lequel l’instrument a été construit.

Acoustique ou électro-acoustique ?

Le choix est surtout basé sur le son qu’on veut jouer. Si on veut du son acoustique, on opte pour l’ukulélé acoustique. Ils sont également haut de gamme du fait de son son qui est meilleur.  Par contre si on veut amplifier, l’ukulélé électro-acoustique est mieux. C’est plus adapté lors des enregistrements et des concerts car il est équipé d’un pré-ampli. L’intonation du ukulélé dépend aussi de la qualité et du type de cordes. Les meilleurs ukulélés sont ceux avec des cordes métalliques, mais comme ils sont extrêmement cher, les fabricants utilisent des cordes en nylon qui sont plus abordables.  L’entretien des frettes et des cordes se fait très rarement, et relève de la compétence des luthiers.

Maintien de l’accordage

Il est difficile de maintenir l’accordage des ukulélés, contrairement aux autres instruments à cordes pincées. Pour choisir un ukulélé, il faut aussi voir la qualité des chevilles. Ils se trouvent sur la tête du ukulélé et servent à accorder l’instrument en réglant la tension des cordes. Les chevilles de bonne qualité ne nécessitent pas de fréquent accordage et plus performant contrairement à ceux qui sont de qualité plus basse. Il faut aussi éviter les instruments qui ont des chevilles insérés longitudinalement car ils sont difficiles à accorder. Mais, le maintien de l’accordage dépend aussi de la manière dont la corde est enroulée autour des chevilles.