En quoi consiste le métier de luthier ?

Un luthier est un artisan qui crée manuellement les instruments de musique à corde et à caisse de résonance de la famille des violons et des guitares. Luthier vient du mot luth qui est un instrument de musique très ancien, l’ancêtre du violon. Le métier du luthier consiste aussi à effectuer la réparation, le réglage et la vente de ces instruments.

Les compétences du luthier

Le métier de luthier nécessite plusieurs compétences qui vont marier connaissances et savoir-faire pour mener à bien sa mission. Il doit être tout d’abord créatif pour pouvoir dessiner l’instrument à fabriquer. Ensuite, il doit aimer travailler le bois et avoir une habilité manuelle car c’est lui-même qui va réaliser sa création. Après, il doit savoir jouer l’instrument de musique et avoir une excellente oreille musicale pour avoir la capacité de régler les instruments nouvellement créer ou lors d’une réparation. Il doit être aussi capable de restaurer des anciens instruments en les remettant à neuf tout en respectant leurs caractéristiques initiales. Enfin, être luthier, c’est avoir du talent et de la passion, être patient, persévérant, et avoir une aisance à communiquer avec les autres.

Les rôles et missions du luthier

Le luthier a plusieurs rôles et missions envers les instruments à corde en bois comme le violon, le violoncelle, la guitare et ses dérivés. Premièrement, c’est un créateur car il dessine la forme de l’instrument à fabriquer sur un papier. Puis, il choisit le type de bois et travaille sur celui-ci (coupe, rabotage, sculpture) pour réaliser l’instrument dessiné, assemble les différentes pièces, vernisse l’instrument ainsi créé, installe les cordes puis accorde le son. Deuxièmement, il peut aussi réparer un instrument à la demande du musicien selon une sonorité spécifique, ou restaurer des anciens instruments. Dernièrement, il peut travailler en collaboration avec l’archetier qui est le spécialiste des archets des instruments à cordes frottées afin de pouvoir bien accorder le son de l’instrument.

Les formations à suivre pour devenir luthier

Plusieurs possibilités de formations sont disponibles pour exercer le métier de luthier. Il y a les CAP lutherie, CAP archetier et CAP assistant technique instrument de musique. Ensuite, vient le Bac/Brevet des métiers d’arts option Technicien en facture instrumentale, suivi de la formation complémentaire lutherie (Bac+2). Et enfin le diplôme des métiers d’arts (Bac+3). Ces formations sont dispensées par des établissements spécialisés en lutherie. Durant sa formation, le luthier peut choisir de se spécialiser sur un instrument, et aussi sur l’expertise des instruments. Avant d’avoir son propre atelier, le luthier fraîchement diplômé doit d’abord assister assez longtemps un maître-luthier pour maîtriser les bases du métier et se perfectionner dans tous les domaines de son travail.