Quels sont les effets sonores possibles avec une guitare électrique ?

Chevronné, apprenti, guitaristes, ils ont tout laissé éclater et montré son expressivité avec un effet libérateur ou la saturation. Et avec les guitares électriques, ils existent plusieurs effets de saturation. Par définition les effets de saturations sont classés dans une famille qui regroupe particulièrement trois éléments notamment l’overdrive, la distorsion, ainsi que le fuzz. Les musiciens utilisent l’un ou l’autre de ces effets guitare électrique afin d’atteindre ce qu’elles cherchent sur les différents niveaux de saturation dans les sons. De plus certains arrivent à les combiner ce qui donne un effet très puissant. Pour plus d’information, retrouver ci-dessous ce qui décrit chacun des effets de saturations.

Les effets d’overdrive

L’effet d’overdrive est le plus naturel parmi les effets guitare électrique dans les effets saturations qui existent. Également, il est le moins agressif. Régulièrement on trouve même cet effet à l’état pratiquement naturel, tout simplement sous forme d’un potentiomètre appelé aussi un Gain, en face d’un amplificateur de guitare. Pourtant, le guitariste arrive parfois à mal trouver l’effet d’overdrive naturel d’un ampli parce que ce dernier peut sonner trop léger, dans ce cas, il a besoin d’aide et de se munir d’un effet d’overdrive. L’effet est représenté sous la forme d’une pédale individuelle. Elles ont une large qualité robuste et efficace sur les marchés et idéale pour jouer du blues et du rock.

Les effets de distorsion

Tous les guitaristes en grains savent bien cet effet de saturation notamment la  distorsion. Heavy métal, hard rock, les guitaristes laissent aller et s’éclatent à fond en utilisant cet appareil qui est longtemps réservé aux habilles de couleur noire et aux plus chevelus. Faire danser dans une boite ou dans une discothèque même les DJ mixe ses disques pour se poser sur les gammes de ska, blues, rock…  On voit plusieurs incontournables de ces effets guitare électrique sur le marché, mais notez bien de vous renseigner sur le réglage de l’appareil et n’oubliez pas de tester avant de payer la facture.

Les effets fuzz

Cet engin est créé dans les années 60. Depuis cela, il gagne de la popularité par les génies de guitare comme  Hendrix,  Eric Johnson ou encore Gilmour et trouve sa réussite dans les qualités tonalités. Il est très vaste sur leur plage d’utilisation parce qu’on voit le zik psychédélique comme utiliser un effet overdrive. Il y a différents types de modèles sur le marché et essayez de trouver ce qui vous intéresse le plus. On pourra noter le modèle qui se spécialise dans les sons particulièrement vintage, et aussi le Boost.